23 06 21

Pas moi !

Souvenirs d’une jeunesse allemande antinazie

Décédé le 11 septembre 2006, Joachim Fest à qui l’on doit le terrible Les derniers jours d’Hitler qui a inspiré le film La Chute, sort du registre purement historique et nous livre un ouvrage très personnel, mais pudique, sur sa jeunesse durant les années sombres du nazisme.

L’auteur retrace ainsi les grands événements à travers le prisme de sa jeunesse antinazie, au sein de sa famille, bourgeoise, cultivée et catholique pratiquante. Mais c’est surtout la figure du père, omniprésente, qui est ici dépeinte. Ce père qui a su dire « Pas moi ! » face à la brutalité nazie. A travers le regard du fils, la personnalité de Fest père apparaît tiraillée entre l’inquiétude d’un sombre avenir, la rancœur du Traité de Versailles et l’espoir d’une Grande Allemagne qui serait plus catholique après l’Anschluss. Puis, c’est la résignation d’un père qui, néanmoins, reste sourd aux sirènes nationales-socialistes et à ses artifices. Joachim Fest nous fait vivre le quotidien d’un peuple courageux, opportuniste ou égoïste qui tente de survivre lorsque le Reich entame son long déclin. Il nous entraîne au cœur des familles allemandes à Berlin, Karlhorst ou Potsdam dans la « vie qui se poursuivit inchangée » mais à laquelle s’ajoutait maintenant la « mascarade pseudo-romantique hitlérienne, où le folklore aux tresses blondes et les peintres allemands du Moyen Age remplaçaient les orchestres de jazz ».

Éditions du Rocher, 395 pages, 21 €.

Pas Moi ! - Souvenirs D'une Jeunesse Allemande Antinazie
Pas Moi ! - Souvenirs D'une Jeunesse Allemande Antinazie