28 09 21

Aviation populaire ou aviation prolétaire (1936)

Plongeant dans des aspects peu explorés de l’histoire de l’aéronautique française, Vittal Ferry nous livre ici un ouvrage documenté très intéressant sur le projet novateur de l’ouverture des choses de l’Air durant l’entre-deux-guerres. Née paradoxalement durant « l’ambiance générale de relâchement », l’idée de transformer l’aviation militaire en une arme autonome fait son chemin. Après avoir traiter de la fondation de l’aviation populaire, l’auteur nous fait le récit de son fonctionnement dès 1936 et de ses réformes à la vielle de la Seconde Guerre mondiale.

Vittal Ferry dans un dernier chapitre, dresse un bilan des activités de cette aviation qui se voulait moderne et qui fut pour certain « que pauvrement prémilitaire » et pourtant, qui donna à la France qui subissait l’un de ses plus grands revers de l’Histoire, l’ossature de l’aviation de la France Libre.

Éditions du Gerfaut, 199 pages, 53 €.