23 06 21

L’hécatombe des fous

La famine dans les hôpitaux psychiatriques français sous l’Occupation

Pour la première fois, une historienne lève le voile sur un aspect méconnu de l’Occupation et de l’ère vichy. Isabelle von Bueltzingsloewen a entrepris voici quelques années déjà un travail de titan sur les conditions de traitement des malades mentaux et des fous au sein des services hospitaliers français. Le résultat est accablant. L’auteur, décidé à sortir du débat passionné qui frappe depuis un certain nombre d’années le monde médical français sur ce sujet, s’est lancée dans la rédaction d’un ouvrage historique, une véritable enquête sur ce thème occulté. Richement documenté (l’ouvrage contient de nombreuses annexes), von Bueltzingsloewen revient sur le dénombrement impossible des victimes frappés par la famine, cependant que cet état de fait était connu au lendemain de la Libération mais aussi sur les réactions de Vichy face à cette hécatombe.

Enfin, l’historienne fait le point sur l’institution même des hôpitaux psychiatriques français à la veille de la guerre et sur le monde des exclus que constituent les aliénés internés. Parallèlement, l’auteur rend compte de la difficulté du travail des historiens soucieux de délivrer les résultats de leurs enquêtes, quels qu’ils soient, face aux pressions dont peuvent se rendre coupables certaines institutions qui n’hésitent pas à remettre en cause leur indépendance et leur intégrité.

Aubier, collection historique, 512 pages, 22 €.